RETROUVEZ-NOUS SUR
Remonter

Artiste 3D : Le parcours de Rayan Douib, intervenant chez Digi Activity

Votre enfant souhaite peut être travaillé plus tard dans les métiers de la 3D, ou encore est-il intéressé par ce domaine-là ? Cependant, vous n’avez pas assez de connaissances sur le sujet, pour l’aider à s’orienter et à s’informer. Et si on faisait un focus sur le métier d’Artiste 3D, l’une des nombreuses professions des métiers du 3D ? Dans cet article, je m’appuierai sur le témoignage de Rayan, intervenant depuis 3 ans chez Digi Activity. Vous pourrez vous renseigner et en découvrir plus sur l’une des nombreuses professions du secteur du digital. Alors pour comprendre la profession d’artiste 3D, et découvrir comment accéder à ces métiers-là, c’est parti. Bonne lecture à vous.

UN ARTISTE 3D QU’EST CE QUE C’EST ?

Rayan, peux-tu nous parler de ton métier d’Artiste 3D et de tes missions ?

Nous avons posé une série de questions à Rayan, 22 ans, qui est aujourd’hui artiste 3D. Voici sa définition du poste qu’il occupe actuellement en freelance :

artiste 3D
  • Première question pour toi Rayan, en fait c’est quoi un artiste 3D ?
    “Alors pour moi, ça regroupe un tas de métiers différents. C’est comme dire graphiste, ça ne définit pas vraiment quelque chose de précis. Mais du coup, le métier d’artiste 3D, regroupe un tas de métiers des domaines de la pub, du cinéma, de l’impression 3D et d’autres encore. Cela englobe aussi un tas de compétences différentes.”
  • En quoi ça consiste exactement ?
    “Ça consiste à prendre les envies du client et les transformer en une image concrète à l’aide de différents outils. Donc en fait, moi, je créer une image comme un dessin classique. Sauf que mes outils de dessin à moi ça va être des outils liés à là 3D : comme le texturing, la sculpture 3D et le rendu 3D.”
  • Pour illustrer un peu ce que tu fais en tant qu’artiste 3D, peux-tu nous parler de ta dernière mission, ou de ton dernier projet ?
    « Alors, mon dernier projet, c’était de faire une génération de NFT. Donc on a généré plus de 7000 images qui sont vendues sur la blockchain Ethereum sur OpenSea, pour ceux qui connaissent. Pour ce projet, j’étais à la fois artiste 3D et j’étais aussi en charge de la direction artistique. »

Plus généralement, un artiste 3D c’est : 

L’Artiste 3D, ou plus précisément, le Concepteur d’éléments numériques 3D :

Le 3D Artist (in english), appelé également 3D Generalist, artiste 3D ou modeleur 3D, est un spécialiste de la création graphique. Ce dernier conçoit des éléments numériques tels que des objets, des personnages, des décors, des environnements ou encore des véhicules, via des logiciels 3D et 2D.

Ce professionnel peut intervenir sur la création d’un jeu vidéo, la réalisation d’un film (Film d’ animation), la conception de supports en trois dimensions (Infographie 3D, Sculpture, Logos, Images de synthèse, Packaging…) ou encore sur la visualisation de l’aspect d’un bâtiment avant sa construction (dans le secteur du BTP).

Quelques professions qui touchent au domaine de la 3D et qui peuvent collaborer avec un Artiste 3D : Direction artistique, Concepteur visuel, Concepteur-réalisateur, Directeur de création, Web designer, Communication graphique, graphiste multimédia, Infographistes, Motion designer, et plein d’autres.

Les missions de l’artiste 3D sont différentes de celles de l’animateur 3D, car il ne s’occupe pas de l’animation des éléments, mais uniquement de leur conception. En effet, il conçoit l’illusion 3D en maniant la lumière, les textures et les plans de caméra pour ses décors et personnages 3D.

Le 3D Artist exerce le plus souvent dans le secteur du graphisme, du cinéma, de l’architecture, du jeu vidéo et du multimédia. Il peut également travailler dans le domaine de l’imagerie médicale.

Il travaille au sein de structures / entreprises telles que : Studio d animation, Agence créative, Agence de graphisme, en Freelances, Studio de création, Agence de publicité, Agence de communication, Studios, etc.

COMMENT DEVENIR CONCEPTEUR D’ÉLÉMENTS NUMÉRIQUES 3D ?

Les parcours d’études 3D post-bac

Pour devenir artiste 3D, les cases classiques à cocher sont celles des formats et parcours diplômants. Formations pour devenir artiste 3D, pour obtenir tout tas d’éléments théoriques et de compétences techniques. Parfois, certaines d’entre elles peuvent même aider à obtenir de premières expériences professionnelles dans le secteur qui intéresse l’étudiant ou l’élève selon son niveau scolaire. Et cela par le biais des stages professionnels, et/ou encore des cursus en alternances.

Théoriquement on peut devenir artiste 3D après une formation dans une école spécialisée. Par exemple : les écoles de graphisme, de cinéma, d’architecture, les écoles d art ou encore de jeux vidéo (Les Gobelins, l’IIM…), etc. Ou encore en faisant des études de graphisme

On peut également, après le bac, obtenir un diplôme qui peut nous permettre de décrocher un poste d’artiste 3D. Et ceux, du cursus le plus court (bac +2) au plus long pour cette filière d’activité (bac +5).


Quelques exemples de diplôme à préparer dans une logique de poursuite scolaire post-bac :

  • BAC +2 : BTS Graphisme, BTS Design-graphisme, BTS Métiers de l’audiovisuel, DUT informatique (option imagerie numérique), BTS Communication / BTS Communication visuelle, BTS design graphique.
  • BAC +3 : Licence professionnelle Techniques du Son et de l’Image, Bachelor modeleur 3D, Bachelor Graphisme, Bachelor Jeux vidéo.
  • BAC +5 : Master Jeux vidéo, Master Design graphique / Spécialisation Mastère en école supérieure spécialisées du secteur privé (avec obtention de titre RNCP).

En plus de tout ce que je vous ai cité (je vous ai cité les plus connus), il existe plusieurs autres diplômes et formations qui peuvent concrétiser un projet de faire du 3D son métier.

Toutefois, il n’est pas obligatoire d’attendre d’entamer ces études post-bac pour attendre tout ce qui touche à la modélisation 3D et à ce domaine d’activité. Votre ado peut aussi commencer dès maintenant à développer ses techniques et ses connaissances.

Par exemple, il peut commencer par s’initier au logiciel de pao (PAO = Publication Assistée par Ordinateur / DTP en anglais). Sur des logiciels du pack Adobe comme Illustrator, Photoshop, Indesign.
Il peut aussi, faire des stages de vacances ou des cours particuliers après les cours sur le sujet. On en propose (je dépose cela juste ici).

artiste 3D

Rayan, comment es-tu devenu artiste 3D ?

  • Comment t’es-tu intéressé à la 3D ?
    “Je suis tombée sur la 3D avant le bac, ce qui m’avait fait rentrer dans cet univers c’était les jeux vidéo, comme beaucoup de personnes. J’ai téléchargé Unity 3D, car j’étais très curieux, et j’ai commencé à toucher à tout ce qui est programmation. J’ai commencé à rechercher sur internet : “Comment créer un jeu vidéo”. C’est en fin de terminal que j’ai vraiment commencé à être sérieux dans ma démarche d’en faire un potentiel métier.”.
  • Comment as-tu appris la 3D ?
    Alors, je me suis rendu compte que ce qui me plaisait dans les jeux vidéo, c’était les visuels et les graphismes. Le côté esthétique du truc. Pour faire du graphisme de jeux vidéo, il fallait donc passer par la 3D. J’étais en première à l’époque, et j’ai débuté avec des vidéos et des tutos sur YouTube et le logiciel Blender. »
  • Quel BAC as-tu fait, et en quoi ce BAC était utile pour la suite ?
    “J’ai fait un Bac pro = BAC professionnel Artisanat des Métiers d’Art option communication visuelle. Ça m’a aidé dans un premier temps à garder un spectre assez large pour mon futur choix d’orientation. Je pouvais avoir encore un peu de temps pour et surtout toucher à plusieurs métiers de ce domaine. Et dans un second temps, ça m’a permis par la suite d’être à peu plus former pour toute la partie artistique et la communication des marques”.
  • Et après le BAC, qu’est-ce que tu as fait ?
    “J’ai commencé à chercher sur des sites internet types l’étudiant, Studyrama. Ensuite j’ai commencé à regarder les classements des meilleures écoles et j’ai fait quelques salons de l’orientation. Vu que j’hésitais entre les Jeux vidéo et la 3D, je suis entrée à l’Institut de l’Internet et du Multimédia (IIM Paris La Défense). C’était une école qui me convenait, car la première année est en tronc commun. On faisait un peu de tout ce qui touche au multimédia. Du marketing, de la programmation, de l’e-commerce, du jeu vidéo, de la création, du design, de la 3D. Et puis j’ai opté pour un Bachelor, donc un BAC +3 en modélisation 3D.”
  • Et aujourd’hui ?
    “Aujourd’hui, je suis artiste 3D en freelance. J’ai choisi le freelance, c’est-à-dire que je ne suis pas salarié. Je participe donc à divers projets pour diverses entreprises. Il y a une chose que l’on ne voit pas toujours, c’est que pour le type de métier que j’exerce il existe très peu de CDI. Il n’y a pas toujours de mission pour remplir un CDI. Et en plus, je trouvais la relation client – artiste plus agréable que celle d’un salarié – employeur. Je peux choisir avec qui je travaille. »


Merci d’avoir consulté cet article, n’hésitez pas à me faire votre retour !
Par Salimatou.

artiste 3D