RETROUVEZ-NOUS SUR
Remonter

Loisirs ado : 3 arguments pour convaincre vos ados des bienfaits des loisirs actifs.

Avoir un, ou plusieurs loisirs ado quand on est un adolescent, c’est bénéfique. Je dirais même qu’il n’y a pratiquement que du bon à cela. Il n’est, cependant, pas rare d’avoir un jeune qui n’a pratiquement que des loisirs dits passifs. Dans cet article, je mets en lumière 3 bienfaits d’avoir un ou plusieurs loisirs actifs quand on est adolescent. De quoi avoir un bon argumentaire pour motiver votre jeune à en avoir au moins un à son actif (le jeu de mots !). J’ai eu la chance de co-rédiger cet article avec deux adolescents en stage chez nous, Gabriel Arock et Florian Mahon, élèves de 3e.

Loisirs ado : trouver un équilibre entre les activités passives et actives

Juste avant de vous donner les 3 arguments quant au bienfait des loisirs actifs sur vos ados, quelques définitions seraient judicieuses pour resituer le cadre de mon propos.

Les loisirs pour un ado c’est globalement ce qu’il fait quand il ou elle n’est pas au collège ou au lycée. Et schématiquement, ces activités peuvent se classer en deux catégories :

  • les loisirs passifs
  • les loisirs actifs.

Un loisir passif, c’est du temps libre que l’on va allouer à une activité insoupçonnée. Je dis insoupçonnés, car ce type d’activité n’est pas souvent assimilé à la famille des loisirs. C’est souvent considéré comme ne rien faire. Par exemple : surfer sur les réseaux sociaux.

Un loisir actif, c’est toujours une activité qu’on fait sur son temps libre. Mais cette fois, l’adolescent ou l’adolescente est actif. Par exemple : pratiquer un sport de manière fréquente, lire, ou encore pâtisser.

Si je tenais à définir ces termes avant de vous en dire plus sur le contenu de cet article, c’est parce que les 3 arguments que je vais vous soumettre ensuite entrent dans le cas ou votre ado, aurait une très grande majorité de pratiques de loisir passif, voire aucune.

Cet article a pour but de vous aider à convaincre vos ados qu’avoir des activités, dans le cadre de loisirs actifs, a de nombreux bienfaits. Je ne vous dis pas de les convaincre de l’inutilité des loisirs passifs, mais plutôt de l’équilibre qu’il ou elle devrait instaurer. De cette manière, la sensation de perte de temps que votre ado pourrait avoir pourrait disparaître.

D’ailleurs, en tant que parents, vous en êtes convaincus; mais c’est votre ado qui lui ne voit pas l’intérêt.

loisirs ado

Loisirs ado actif, 1er argument : “Tu pourras t’occuper !”

Assez anodin, en effet, mais c’est l’un des premiers bienfaits visibles que l’on peut constater. Être occupé. Je dirais même plutôt avoir une occupation.

En effet, avoir un ou plusieurs loisirs en dehors du temps scolaire permet de prendre du temps pour se consacrer à autre chose. Et surtout, se consacrer à quelque chose qui nous tient à cœur ou nous met en joie.

Vous pourrez dire à votre ado, que le bienfait, c’est ne pas seulement être occupé, mais c’est aussi choisir d’être occupé, et donc sans être contraint de passer un certain temps sur une activité. La sensation d’avoir perdu du temps, ou perdre une journée  est vite effacée;  quand on choisit une activité active pour s’occuper.

Pour occuper votre jeunot / vos jeunes, n’hésitez pas à les inscrire auprès d’organismes (pôle jeunesse municipaux, maisons de jeunes, Maison de quartier, espace jeunes communales, départementales), car celle-ci dispense de nombreuses activités et varier aux publics jeunes.

Pendant leurs vacances scolaires (grandes vacances, vacances de pâques, vacances d avril, vacances de noel, vacances de printemps, vacance d’ été…), pendants leurs temps-libre que cela soit autour de projet pédagogique, ou encore d’activité manuelle, leurs choix sont très souvent pertinents et appréciés par les jeunes.

Loisirs ado actif, 2e argument : “Tu peux développer des compétences sans le faire exprès. C’est malin !”

SELON Florian

“J’ai pour loisir la programmation de jeux vidéo, et, c’est vrai que depuis que je code, j’ai appris une certaine quantité de vocabulaire anglais. Et cela, sans m’en apercevoir. Pareil pour Netflix, regarder certaine de leur série en version originale m’a également fait progresser dans l’apprentissage de certaine dont l’anglais”

Avoir des loisirs en étant adolescent amène à développer des compétences sans faire exprès !

Beaucoup de parents souhaitent que leurs enfants pratiquent une activité, pour certaines raisons : scolarité en baisse, emploi du temps trop léger, activité extrascolaire inexistante… De plus, un loisir a le pouvoir de faire comprendre comment ce phénomène devient possible, nous pouvons observer certaines aptitudes, au départ inertes, puis reconnaissables, à la suite d’actions effectuées continuellement.

Exemple 1 : Chaque enfant a déjà eu en sa possession un manga (Dragon Ball, Hunter x Hunter, Demon slayer…), livre japonais, bien qu’adapté au grand public, la plupart du temps ciblé à une jeune tranche d’âge. Inconsciemment, il produit peu à peu une concentration développée, une amélioration nette de la mémoire et finalement, arrive à effectuer une diction plus soutenue grâce à l’accumulation de lecture. Cette activité, considérée par certains parents comme marginale, occasionnelle et inutile, reste néanmoins une profonde source d’acquisition de vocabulaire, d’amélioration de l’orthographe et logiquement, d’une meilleure performance de lecture.

 

Exemple 2 : D’autre part, les jeux vidéos (Zelda, Super Mario…), une autre activité souvent peu valorisée par les parents, qui reste, quand bien même utile à l’enfant (lisez aussi notre article “Consommation de jeux vidéo ado : pourquoi ne pas s’inquiéter”). Tout d’abord, à mesure que les jours passent et que l’enfant joue à ces jeux, il développe une habileté au niveau des mains qui reste tout de même conséquente. Puis, ses réflexes deviennent aussi palpables et sa concentration comprend des modifications auxquelles l’enfant peut y goûter. Enfin, quotidiennement, il acquiert une détente liée à ces heures de jeu, et ne se soucie plus de tous les problèmes extérieurs, ne se focalisant que sur les choses importantes.

 

Alors selon moi, toutes ces activités, qui peuvent paraître à première vue inutiles, voire néfastes, pour certains aux parents, peuvent aider l’enfant à s’améliorer inconsciemment, et de différentes manières.

Loisirs ado actif, 3e argument : “Tu pourrais trouver ta voie au passage. C’est quand même mieux que de passer dans le bureau de la conseillère d’orientation. »

Trouver sa voie est souvent une expression assez démagogique (car elle n’est pas très explicite et très généraliste) que les ados entendent à longueur de journée sans vraiment en connaître la véritable signification.

Avoir un ou plusieurs loisirs peut aider votre enfant à dessiner la voie professionnelle vers laquelle ils souhaitent s’orienter, et cela de manière totalement inconsciente.

Totalement inconsciemment, car c’est uniquement au moment de se poser des questions d’orientation que votre jeune peut faire émerger l’envie de faire d’un loisir une profession.

SELON Gabriel

“L’une des activités actives que je pratique pendant mon temps libre, c’est les jeux vidéo ! Et je me suis fait plusieurs amis à travers les jeux vidéo, en jouant à un jeu vidéo. En plus des amis, j’ai découvert la programmation des jeux vidéo et leur conception. Les métiers de ces univers m’intriguent fortement, et je me dis que ce serait bien si je pouvais créer mes propres jeux et les partager avec les autres. Voilà pourquoi j’ai décidé de m’orienter dans un premier temps vers la spécialité NSI (numérique et sciences informatiques) pour le lycée.”

Cependant, les loisirs de votre ado ne disent pas totalement vers quel choix de profession il ou elle se tournera. Il ne faut donc pas se fier au loisir de votre ado ni même empêcher la pratique de certains loisirs. Votre enfant peut être passionnée d’informatique, mais optera finalement, peut-être pour un métier des filières artistiques.

N’hésitez donc pas à inciter votre enfant à s’ouvrir à divers loisirs. Par le biais de stages de vacances par exemple, afin de découvrir de nouvelles activités.

loisirs ado

Conclusion

Voilà, vous avez maintenant de quoi débattre et argumenter avec votre ado pour lui prouver qu’effectivement avoir des loisirs actifs, c’est bénéfique et non une perte de temps.

Il existe, des organismes chargés de proposer et qui proposent aux jeunes, des loisirs ado.  Que ce soit pour les vacances (petites vacances, Vacances d été, Vacances d hiver…), pendant les vacances scolaires, ou encore le périscolaire.

En voici certains : Centres scolaires, Centres municipaux, Multi-accueil, Service municipal / communal / départementale, Ludothèque, Service enfance, Centres de loisirs sans hébergement, Centre de loisirs, Service animation jeunesse, Centres de loisirs, Espaces jeunes, Espace jeunesse, Centres récréatifs.

Ces organismes diffusent souvent leurs informations (modalités d’inscription, horaires / heures de loisirs (demi-journée, du lundi au vendredi, pendant les vacances) programme de loisirs, activités de loisirs, planning, programme d activités, âges, activités proposées) via leurs sites internet principalement, de l’affichage, ou encore du bouche à oreille.

Alors maintenant, à vos claviers, dossier d inscription, car une fois que votre ado sera convaincue, il ne vous restera qu’à confirmer vos réservations.

Merci d’avoir pris le temps de lire cet article, n’hésitez pas à l’aimer en cliquant sur le cœur en haut de cette page et à nous faire un retour !

 

Par Salimatou Sacko de Digi Activity.