RETROUVEZ-NOUS SUR
Remonter

Le succès du stage manga : pourquoi le manga fascine tant les jeunes ?

Le stage manga est une activité en plein essor. Depuis l’extension du pass culturel, étendu à tous les jeunes de 18 ans, les libraires ont fait face à une avalanche de lycéens souhaitant se procurer des mangas. Pourquoi cet engouement pour les “mangas” ? Si les jeunes en raffolent en librairie, le manga “animé” a aussi un très grand succès. La plateforme Kana a ainsi annoncé, que leurs ventes de “HunterxHunter” avaient augmenté de 91% en 2020. Cet article est une réflexion pour comprendre pourquoi le manga a un tel succès auprès de la jeune génération ? L’engouement autour du manga est si fort qu’il existe maintenant des stages de dessin manga ainsi que des colonies de vacances ayant pour thème le manga…

I) Le stage manga : comprendre une philosophie et une transmission de valeurs singulières très populaire chez les jeunes

Avant de rentrer dans le cœur du sujet, il me semble important de rappeler que les premières esquisses du manga sont apparues vers le VIIIe siècle. 

 

Mais c’est véritablement en 1814, que le célèbre peintre Hokusai, connu notamment pour son œuvre “la Grande Vague de Kanagawa”, utilisa le mot « manga » pour désigner ses carnets de croquis. 

 

Le manga a donc une longue histoire et fait partie intégrante de la culture japonaise. 

 

En me lançant dans la rédaction de cet article, j’ai tapé dans le moteur de recherche Google “les valeurs transmises dans le manga”. 

 

Ce qui m’a surpris dans les résultats de ma recherche c’est le nombre d’articles de blog ayant pour titre : “Comment le manga m’a aidé dans mon développement personnel”. 

 

Ce n’est pas une coïncidence, le manga, ses héros, ses intrigues ont inspiré des générations et ont été une sorte de mentor pour beaucoup d’individus (garçons et filles).

 

Mais quelles sont ces valeurs, cette philosophie qui plaisent tant aux adolescents ? 

 

Après des recherches, et après m’être questionné moi-même (en tant que consommateur de mangas et d’animés), voici les valeurs communes que j’ai pu retrouver dans les différentes œuvres que j’ai pu lire ou regarder …

 

Des sujets redondants dans le manga 

 

  • La protection de l’environnement 

 

En effet, l’écologie est une valeur souvent présente dans les mangas. Parfois, elle est en arrière plan (dans l’univers et dans les comportements des personnages), mais parfois, elle fait l’objet de la quête principale de la trame comme dans “Princesse Mononoké” de Hayao Miyazaki, “Daisy – Lycéennes à Fukushima” de Teruhiko Kobayashi, ou encore “Enfant de la baleine” d’Abi Umeda. Il existe pléthore de manga sur le thème de l’écologie. Pour moi, ce n’est pas un hasard si les jeunes adolescents aiment ce genre de sujet, ils ont déjà compris que c’était l’enjeu le plus important pour leur avenir. 

 

Quand je travaille en colonie de vacances, c’est quelque chose qui me frappe énormément : on parle très souvent l’impact qu’ont nos sociétés sur la planète, et des comportements que nous pouvons adopter à notre échelle pour sauver celle-ci. 

 

L’écologie est aussi très présente sur les réseaux sociaux, très utilisés par les jeunes adultes. 

  • Le pacifisme

 

Attention, je ne dis pas que les mangas ne sont pas violents. La violence est très présente dans le manga (c’est aussi à cause d’une histoire très marquée par la guerre et la destruction comme par exemple les deux bombes atomiques Hiroshima et Nagasaki). 

 

Ce que je soutiens ici, c’est que les héros se battent toujours pour un monde meilleur. Il n’y a jamais de violence injustifiée, il y a toujours une morale. Je peux reprendre l’exemple du mangaka Hayao Miyazaki dans “Nausicaa et la vallée du vent”, ou “Un pont entre les étoiles” de Kyukkyupon ou les personnages principaux revendiquent un monde non violent. 

 

Peut-être qu’en tant que parents vous vous direz en lisant cet article que “résoudre la violence, par une autre violence n’a jamais rien arrangé” et vous aurez sans doute raison ! 

 

Mais je ne suis pas en train de rédiger un article sur ce qui est bien ou mal, j’essaye juste de comprendre ce qui plait aux adolescents, et c’est selon moi un argument important. 

 

  • Le travail et la détermination

 

Dans le manga l’expression qui domine pourrait être “no pain, no gain”. Sa traduction en français littérale serait “pas d’effort, pas de récompense”. On la trouve pour la première fois au XIIe siècle puis est réinterprétée au XVIIe avant d’être popularisée au XVIIIe par Benjamin Franklin.

 

Le travail occupe une place prépondérante dans la vie de la majorité des japonais. La réussite professionnelle à tout prix, le dévouement sans limite à l’entreprise et la compétitivité sont les valeurs maîtresses dans le monde du travail au Japon. 

 

A titre d’exemple, en 2016, 22% des japonais travaillent plus de 50 heures par semaine et ne prennent en moyenne que 9 jours de congés par an. 

 

J’aimerais rajouter que ce n’est pas forcément un modèle à suivre, mais c’est un fait 🙂

 

Ce n’est donc pas étonnant de retrouver la promotion de cette valeur dans les œuvres culturelles japonaises dont le manga. 

 

Dans les mangas, les héros partent souvent du niveau 0, mais à force de travail et de détermination, ils finissent par atteindre leurs objectifs. 

 

C’est forcément très jouissif de voir son héros partir de rien et réussir à force de détermination, de ne jamais abandonner, et continuer à se battre malgré les échecs. 

Des traits de caractère des personnages très appréciés chez les jeunes lecteurs

Les personnages de mangas ont des caractéristiques qui plaisent aux adolescents, qui peuvent vite devenir une source d’inspiration …

 

  • Le besoin d’accomplissement 

 

Je pense tout de suite à “Naruto” ou à “One Piece” : ce sont des héros qui ont soif d’aventure. Ils ont besoin de savoir d’où ils viennent et pourquoi ils existent. 

Ils veulent réaliser leurs rêves, et atteindre leurs objectifs. Naruto veut par exemple à tout 

prix devenir Hokage (chef) de l’emblématique village de Konoha. 

 

Pour cela, ils vont partir à l’aventure, et affronter 1000 dangers, pour devenir meilleurs ! 

 

  • Le besoin d’excitation

 

Il y a une grande intensité dramatique dans le manga. Les dangers auxquels les héros font face sont nombreux, les défis titanesques, et il y a toujours des rebondissements qui font que le lecteur est sans arrêt retenu en haleine. 

 

On peut aussi prendre le mot “excitation” dans son sens le plus primitif qui est l’excitation sexuelle. Elle n’est pas du tout censurée dans le manga ( à la différence souvent des comics ou de la bande dessinée franco Belge). 

 

Vous vous en doutez, c’est forcément quelque chose qui plaît aux adolescents ! 

 

  • Le besoin de “sortir du lot” 

 

Dans un manga, les personnages ont tous une personnalité bien différente et des caractéristiques propres à eux. 

 

C’est ce qui m’a tout de suite frappé. Chaque personnage est développé de manière très riche et minutieuse. C’est passionnant ! 

 

Par exemple, dans “HunterXHunter” l’auteur réussit à rendre touchant et attachant des personnages ethniquement incorrects. 

 

Cela me fait affirmer qu’à la différence des BD ou des animés émanant du monde occidental comme les disneys, l’univers manga est très rarement manichéen. 

 

Cette caractéristique rend l’intrigue tellement plus riche et intéressante.

 

  • L’évasion 

 

Très souvent, dans les mangas, le héros se trouve confronté à une situation de départ très dure qui va le pousser à quitter son habitat natal. 

 

C’est le début de l’aventure. 

 

C’est surtout le début du récit initiatique, chose très récurrente dans le manga. Le manga est un récit tendu vers la  constitution d’un personnage, qui évolue sans cesse. 

 

Quel bonheur, pour l’imaginaire d’un adolescent de pouvoir grandir avec un de ses héros préférés qui évolue lui aussi 🙂

 

Oui, les valeurs contenues dans les mangas plaisent à la jeune génération, les intrigues sont riches et variées, les dessins toujours plus sophistiqués, c’est pourquoi, une nouvelle activité est devenue très à la mode : le stage manga. 

 

Ce stage manga fera l’objet de la seconde partie. 

II) Le stage manga : une activité très en vogue chez les jeunes adolescents

La demande en manga étant si forte, il n’est pas étonnant qu’on voit des offres se multiplier. 

L’offre ne se limite pas aux animés qu’on trouve sur les plateformes de streaming, ou aux scans en librairie. 

 

L’offre va bien au-delà : l’essor du stage manga ! 

 

Ce n’est pas étonnant quand on voit la richesse de cet art : les mangakas sont très nombreux à l’heure actuelle. Ils ont tous leur propre style et utilisent différentes techniques de dessin (le stylo, le dessin, les feutres, l’aquarelle). 

 

Il existe désormais des stages pendant les vacances de dessin manga. Votre ado pourra apprendre les bases du dessin, les différentes techniques de dessin (paysage, anatomie, les mouvements, etc…) et la création d’un scénario afin qu’il puisse lui-même créer son propre manga. 

 

Ces stages sont souvent très complets et pédagogiques décomposant toutes les étapes d’un manga pour : le nemu (storyboard), le découpage, le crayonné, l’encrage, les illustrations, la colorisation… 

Votre enfant bénéficiera de tous les outils pour se perfectionner ! 

 

Je parlais de développement personnel un peu plus haut dans l’article. Le dessin est un moyen exceptionnel de se vider la tête et de laisser exprimer notre créativité. 

 

Le manga plaît énormément aux adolescents en tant que « consommateur » de manga. Cet intérêt les amène à passer massivement de consommateur à créateur : et ce n’est pas souvent qu’un intérêt se transforme de cette façon. Chez Digi Activity nous le voyons car dans les stages de dessin que nous proposons, l’un des plus populaire est celui autour du manga. 

 

Le stage manga est une opportunité géniale pour que votre ado puisse approfondir sa culture japonaise tout en dessinant ! Quoi de mieux que de tester sa créativité dans l’univers qui nous passionne et dans un cadre de confiance avec des professionnels du métier ! 

 

Les stages de vacances intensifs de dessin de mangas ne manquent pas, que cela soit aux vacances de la Toussaint, aux vacances de Printemps, aux vacances de Février, aux vacances de Pâques ou encore aux vacances d’été vous trouverez forcément votre bonheur.

 

Enfin, étant moi-même directeur de colonie de vacances, je suis au courant des dernières actualités des différents organismes de France. 

 

Voyant le succès de l’univers manga, de plus en plus d’organismes proposent désormais des colonies de vacances ayant pour thème des animations autour du manga pour les enfants et les ados. 

 

Ce qui marche très bien avec les adolescents se sont les déguisements : avez vous déjà entendu parlé du Cosplay ? 

 

Le cosplay c’est le fait de se mettre dans la peau de son personnage de manga préféré. 

 

Imaginez, le temps d’un grand jeu, votre enfant se mettre dans la peau d’un membre de l’Akatsuki (groupe de ninja légendaire du manga Naruto), ou en “Astro Boy” , dont l’auteur, Osamu Tezuka a écrit rien de moins que 700 mangas au cours de sa vie. Il est d’ailleurs surnommé “le dieu du manga”. 

 

Je suis sûr que votre ado passera la meilleure semaine de sa vie ! 

 

Si le manga est une véritable passion pour votre enfant, sachez qu’il existe aussi des cours particuliers de manga. Pensez cependant que dans ce genre de cas (contrairement au stage manga), il n’est pas sûr que le matériel de dessin soit fourni et que c’est surement vous en tant que parents qui devrez sortir le porte monnaie 🙂 

Et puis si les vacances sont déjà terminées, que vous lisez cet article trop tard, que vous n’avez pas eu le temps d’inscrire votre enfant dans un stage, que les prochaines vacances sont dans 2 mois, mais que vous souhaitez quand même vous occuper pendant cette période scolaire… Pas de paniques, il existe aussi des expos sur l’univers manga ! 

 

C’est une très bonne activité à faire qui fait toujours une très chouette sortie en famille !