RETROUVEZ-NOUS SUR
Remonter

Temps d’écran et protection des enfants et ados – Replay et points clés du live avec Papachouch

Temps d’écran, et protection des enfants et ados : 2 sujets autour des écrans qui préoccupent ou questionnent les parents.

Et ce sont les sujets abordés ce jeudi 7 avril,  que moi, Fabienne la fondatrice de Digi Activity  avec Papa Chouch en live.

Vous allez trouver ici toutes les ressources associées à ce live :

  • Le replay bien sûr
  • Les liens vers les différents outils ou études mentionnées pendant le live
  • Une petite synthèse écrite des points clés de ce qui a été dit, notamment issus du partage d’expérience d’Olivier (papa de jeunes enfants), et de Fabienne (maman d’ados)

Si vous n’avez pas le temps de regarder tout le replay : j’ai fait une synthèse des points les plus notables dans la suite de la page.

Et ici les liens vers mes 3 ressources préférées pour les parents  :

DOSER LE TEMPS D’ECRAN DES ENFANTS ET DES ADOLESCENTS

Morceaux choisis parmi ce qui me semble utile pour les parents !

Ce que notre enfant grand ou petit fait avec les écrans est plus important que le temps qu’il ou elle y passe.

« Établissons des distinctions claires entre écrans de travail, écrans de loisirs, écrans solitaires et écrans partagés. »
Serge Tisseron

Quelques exemples de bon usage des écrans évoqués lors du live : ce sont tous des choses qu’Olivier ou moi-meme avons fait avec nos enfants

  • Jouer à un jeu video en famille à plusieurs.  Mario Kart par exemple, un must pour non seulement Olivier et Fabienne, mais aussi plusieurs participants du live.
  • Regarder un dessin animé ou une série pour enfants, avec ses enfants. Olivier a parlé des louds, confirmé par plusieurs participants et Fabienne de Jessie parmi leurs favoris
  • Demander à son ado, quelles chaines YouTube il ou elle regarde.
  • Faire une choré Tik Tok avec son ado (sans la publier… ou pas).
  • Mais aussi s’informer et s’ouvrir grâce à YouTube : pas mal de regarder avec son aod quelles chaines YouTube l’intéressent vous allez être surpris
  • Faire une activité créative : du dessin, de la musique, de la programmation, de la 3d, de la video…

Les trucs et astuces pour gérer le temps d’écran en famille

Quand ils sont petits, ou tout petits:

  • Olivier a expliqué que chez lui, les horaires d’écran sont définis, et connus à l’avance. C’est le matin seulement. Et aussi le samedi après-midi de 13h30 à 14h30
  • J’ai moi raconté comment j’avais équipé chacune de mes filles d’un minuteur (de cuisine, electronique). Elles devaient toujours l’avoir avec elle quand elles étaient devant un écran et le déclencher.

Quand ils sont plus âgés, à partir du collège : Passer un contrat de limite de temps passé devant les écrans avec votre adolescent

  • Demander à son enfant quelle est la durée d’écran journalière qui lui parait raisonnable peut-être un bon point de départ.
  • Premier cas de figure : bonne surprise c’est en dessous de ce que vous auriez fixé
  • Deuxième cas de figure : c’est au-dessus.
    Vous pouvez toujours négocier à la baisse; mais parfois accepter que vote ado passent beaucoup de temps sur les écrans; tant que c’est mesuré, et contrôlé c’est un bon point de départ.
  • En effet, ca peut les amener à constater qu’ils ou elles passent beaucoup plus de temps qu’ils ne l’imaginaient.

Quand vous donnez son premier smartphone à votre enfant : désactiver au maximum les notifications.

Y-a-t-il des moments mieux que d’autres pour laisser les enfants devant les écrans ?

De l’expérience de Fabienne, et Olivier (la leur, celle observée chez leurs proches, et les discussions de Fabienne avec les parents de ses élèves),
2 PAS  sur les 4  créés par Sabine Duflo sont applicables :

  • PAS au coucher
    • Plus précisément arrêter les écrans 1h avant le coucher (effet de la lumière bleue sur le cerveau qui stimule/excite)
    • Accepter que ca soit tard pour un ado dont le rythme chronobiologique est décalé (couche tard, lève tard).
  • PAS dans la chambre
    • Ca permet non seulement de surveiller le temps passé, mais aussi ce que fait votre enfant.
    • A tenir le plus longtemps ! Car impossible de revenir en arrière.

Les deux autres pas : PAS le matin, et PAS aux repas nous semblent moins universels. Et nous semblons tous d’accord pour dire qu’avant 3 ans, pas d’écran du tout autant que possible.

Quand faut-il s’inquiéter vraiment du temps d’écran passé de son enfant?

C’est in fine la vraie question que nous avons à nous poser comme parent. Nous voulons limiter la surexposition, mais bien parce que nous pensons que c’est nocif pour eux.

D’abord pour rassurer : comme je l’ai dit dans le live; il n’y a pas de consensus scientifique très fort sur le lien entre le temps passé sur les écrans et les troubles du comportement. Pour ceux que ces sujets intéressent (et qui parlent anglais) : ici le lien vers l’étude évoquée pendant le live.

Le petit test ultime :

  • Dans la phrase « je trouve que mon enfant passe trop de temps devant les écrans/ à jouer aux jeux-video » remplacez écran/jeux-video par livre/lecture
  • Si vous êtes toujours inquiet, alors c’est que vous avez de bonnes raisons de vous inquiéter.

Parce que les signes qui doivent vous inquiéter par rapport aux écrans c’est :

  • Isolement social (attention, la vie sociale d’un ado se fait beaucoup avec les écrans; donc bien vérifier par exemple que s’il joue en ligne il retrouve ou pas des copains du collège).
  • Empiètement sur le sommeil
  • Pas d’autres activités : pas d’activité physique notamment.

PROTEGER SES ENFANTS SUR INTERNET

Les outils de contrôle parental

Un outil de contrôle parental, c’est un logiciel ou une application. Cela permet aux parents de :

  • créer un profil ou compte pour leur enfant
  • associer à ce profil différentes limites et protection : durée d’utilisation de l’appareil, autorisations d’accès à certaines applications ou logiciels, et protection contre les contenus inappropriés (violents, à caractère sexuel).

Aujourd’hui, vous pouvez trouver des outils gratuits de contrôle parental  à plein d’endroits différents :

  • Directement sur tous les appareils numériques que votre enfant ou ado est susceptible d’utiliser : ordinateur, smartphones, tablettes, consoles de jeux, …). Y compris le téléviseur, si vous passez par une box.
  • Mais aussi sur beaucoup de services en ligne : les plateformes de video comme YouTube ou Netflix.
  • Auprès de votre fournisseur d’accès à Internet (free, orange, etc…)

Cliquez ici pour aller vers une page qui recensent ces différents outils par catégorie

Les points notables discutés lors du live sur les outils de contrôle parental

  • En plus des gratuits il y en a des payants. Mais avant d’acheter un outil payant, c’est mieux de se faire la main avec les gratuits. Ca permet de préciser de quoi vous avez besoin exactement.
  • Aujourd’hui ces outils fonctionnent très bien
  • Quand vos enfants grandissent, et deviennent ados, ils peuvent contourner plus ou moins volontairement ces outils : par exemple via leurs copains en utilisant les portables de leurs amis.
  • Utiles donc, mais pas suffisants pour protéger votre enfant.

Vous ne pourrez pas protéger votre enfant de tout, alors il faut le « préparer »

Vous pouvez avoir tout « blindé » à la maison; mais votre enfant ne reste pas toujours à la maison :

  • petit, il va aller à des anniversaires chez des copains; en séjour dans la famille; ou tout simplement chez son autre parent si vous êtes séparés
  • plus grand, il ira régulièrement chez des copains; fera des sorties avec eux etc…

Et les « accidents » d’image violente, ou autre, se produisent généralement dans ces situations.

Il vaut mieux commencer très tôt à expliquer à votre enfant que s’il ou elle voit quelque chose qui le dérange ou choque; il ou elle doit en parler. Pas forcément à vous, surtout si c’est un ado, mais  à quelqu’un.