RETROUVEZ-NOUS SUR
Remonter

Comment occuper des ados pendant les grandes vacances ?

C’est le souci de chaque parent lors de l’arrivée des vacances scolaires : comment occuper des ados pendant les vacances ? Souvent toute la famille doit continuer à travailler et trouver des activités pendant ces périodes de vacances devient alors un véritable casse-tête. Le centre de loisirs ne reçoit plus d’ados à partir de 12 ans, tandis que l’option grands-parents ne marche pas à tous les coups. Comment répondre aux envies de votre ado ? Si vous êtes un parent dans ce cas de figure, alors cet article est fait pour vous. Je vais vous donner des pistes et des idées pour occuper des ados lors des grandes vacances.

I) Les stages de vacances pour occuper des ados 

J’avais 13 ans, quand ma mère m’avait inscrit dans un stage linguistique pour les vacances. J’apprenais l’allemand de 9h à 18h. Sur le papier c’est long. Le stage durait 10 jours. 

J’y suis allé en traînant des pieds, je suis pas un féru de linguistique. Pourtant je me souviens ne pas avoir vu le temps passer. La pédagogie était tout autre que celle de l’école et on faisait pleins de jeux pour apprendre. Au final j’ai plus appris dans ces 10 jours que pendant mes 4 années au collège. 

Je vous raconte cette anecdote parce que, si parfois certains stages peuvent sembler scolaires et peuvent faire peur aux ados, vous pouvez les rassurer en leur disant que la pédagogie est complètement différente de celle de l’école. 

Mais en tant que parent, la première question à vous poser est : qu’est ce qui plaît à mon ado ? Les activités sportives, artistiques, intellectuelles ou linguistiques …

Chaque enfant est différent, et en tant que parent, je vous conseille d’avoir une conversation avec lui ou elle pour connaître au mieux ses centres d’intérêts et ses envies lors des prochaines vacances. 

Lorsque cela ne suffit pas à le motiver, vous pouvez lui proposer de l’inscrire avec un ou deux copains, ce qui est toujours plus stimulant.

Les stages qui sont souvent du lundi au vendredi avec une pause le week-end ne manquent pas, il y en a pour tous les goûts. Il vous suffit de rechercher sur internet : “stage vacances ados”. Il en existe pour toutes les vacances : vacances d’été, vacances de Noël, vacances de printemps, vacances de pâques, vacances de la Toussaint, vacances d’hiver, etc… Et il y en a pour tous les âges. 

Pourquoi je recommande les stages ? L’avantage est que votre ado peut apprendre des choses, tout en s’amusant ! 

II) Les colonies de vacances pour occuper des ados 

C’est pour moi la meilleure chose à faire : inscrire votre enfant dans une colonie de vacances. 

Je suis moi-même directeur pour les séjours de vacances et croyez moi, c’est ce qui a de plus stimulant, épanouissant, pour votre enfant à de nombreux égards. 

Tout d’abord votre enfant sera encadré par des animateurs titulaires du BAFA qui auront prévu de nombreuses activités ludiques et un projet pédagogique spécialement pour cette tranche d’âge (accrobranche, patinoire, escalade, des activités aquatiques, escape game, balades en poney, des grands jeux, camping…)  Vous pouvez leur faire confiance

C’est très formateur je trouve pour un enfant de rentrer dans un groupe et de faire des rencontres. C’est important de savoir socialiser dans une société ou en tout cas d’être confronté à la différence. C’est tout le temps le cas en colonie de vacances. 

Les amitiés de colonies de vacances sont très intenses, parce que la colonie à une fin. Mais souvent ces amitiés perdurent longtemps dans le temps. Elles ont un goût particulier. Les souvenirs que l’on se fait en colonie sont inoubliables : les premiers amours, les premières conneries,… C’est beau et on s’en souvient toute sa vie. 

Si votre ado peut-être récalcitrant à cette idée, je vous conseille en tant que parent de quand même l’inscrire. Il va peut-être traîner des pieds le jour du départ pour aller à la gare mais au moment du retour je suis sûr que cela sera l’inverse et il ne voudra pas pas rentrer. 

Encore une chose : si vous voulez que votre ado apprenne une langue tout en s’amusant et se faisant des copains, le séjour linguistique est une très bonne idée. Votre ado rencontrera d’autres nationalités dans un pays étranger, c’est une expérience inoubliable et une garantie d’épanouissement pour les jeunes. 

III) Les jobs d’été pour ados 

occuper des ados

Peut-être que votre enfant veut se faire un peu d’argent de poche ? Ou peut-être que c’est vous en tant que parents qui voulez le responsabiliser. 

Dans les deux cas, le job d’été peut-être une bonne option mais attention, il faut qu’en même que vos ados profitent des vacances…

En France, les règles légales de travail sont strictes pour les adolescents de moins de 16 ans.
En France, les adolescents de 14 et 15 ans peuvent travailler pendant les vacances scolaires mais le temps de travail doit être égal au temps de repos. Pour postuler, il a besoin de l’autorisation d’un représentant légal.

Il y a de nombreux avantages à ce que votre ado face un job un été : 

  • Le développement du sens des responsabilités. 
  • Gagner de l’argent : c’est très satisfaisant de se faire soi-même de l’argent de poche. C’est aussi de l’argent qu’il peut partager avec sa famille. Vous le savez très bien : un enfant à la maison coûte cher 🙂 Et puis ce que j’ai remarqué c’est que leur première expérience professionnelle leur permettra de regarder d’un autre œil l’argent que vous avez l’habitude de dépenser pour eux. 
  • La confiance en eux ! Les adolescents qui ont une expérience professionnelle augmentent leur confiance en eux et leur estime de soi. 
  • Enfin, un premier travail aide aussi les adolescents à développer des habiletés qui leur seront utiles dans le futur. Et puis c’est toujours ça de prix sur un jeune CV, ça montre de l’envie, de l’autonomie et une expérience professionnelle à son actif. 

Le bénévolat peut aussi être une bonne idée. Il y a pleins de missions bénévoles qui existent qui peuvent permettre à votre ado de rencontrer d’autres jeunes comme lui.

Certaines activités bénévoles se font même en plein air : à la ferme ou dans les vignes. 

Si votre ado à la main verte, cette activité est faite pour lui ! 

IV) Une erreur à ne pas faire : ne pas vouloir occuper votre ado à tout prix

Il me semblait important d’en parler pour finir. 

En effet, votre but n’est pas d’occuper tout le temps libre de votre ado et de lui faire un planning digne d’un chef d’entreprise. 

Votre but est de réduire son “temps mort” : c’est-à-dire le temps où il ne fait rien. Réduire et non pas faire disparaître. 

Renseignez vous sur les activités locales à faire : aller à la médiathèque, à la bibliothèque, aller dans un espace jeunesse, etc.

Les espaces jeunesses sont de plus en plus nombreux dans les municipalités. Ils proposent des animations et des services gratuits. 

Ce sont des endroits vraiment top qui favorisent l’autonomie. 

L’autonomie, les adolescents en ont besoin. C’est un âge où on veut faire ses propres expériences avec ses pairs. Peut-être qu’en tant que parent, elles peuvent vous sembler absurdes ou même bêtes et dangereuses mais ils en ont besoin. C’est un âge de développement et de découverte de la vie. 

Souvenez-vous quand vous aviez cet âge …

Alors oui … Peut-être que vous ne traînez pas des heures à la maison devant un écran ou devant des jeux vidéos mais les temps ont changé. 

D’ailleurs, les jeux vidéos ne sont pas forcément mauvais pour les ados. Les dernières études montrent que ça serait plutôt le contraire ! 

Les experts font le constat que le jeu vidéo stimule : 

  • L’attention
  • La concentration 
  • La mémoire 
  • La résolution de problèmes 
  • La rapidité 
  • La logique 
  • La patience.

Avouez que c’est plutôt pas mal pour des vacances 🙂 

C’est aussi un âge où on aime ne rien faire. Si c’est le cas pour votre ado, il ne faut pas pour autant paniquer. C’est tout à fait normal. C’est un âge éprouvant physiologiquement. Il se passe 1000 choses dans le corps et les transformations n’arrêtent pas. 

Voilà donc mes conseils pour occuper des ados pendant les grandes vacances et il ne me reste qu’à vous souhaiter bonne chance dans vos recherches.

Par Benjamin DANA.