RETROUVEZ-NOUS SUR
Remonter

Stage ados : Ne surtout pas confondre avec un stage enfants

Je suis arrivée chez Digi Activity, il y a déjà 5 mois, en tant qu’apprenti. J’ai moi aussi été un jour (un peu comme tout le monde…), une enfant puis une adolescente. Je me suis alors demandée, nous qui vendons des stages de vacances et des cours hebdomadaires pour ados, et si on élargissait notre offre aux enfants ? Ça me semblait si facile d’élargir notre clientèle (j’ai bien dit que ça me semblait…). Parce qu’au final, même s’il existe des similitudes entrent stages ados et stages pour enfant. Si vous voulez que le stage plaise à votre ado; il vaut mieux qu’il soit vraiment différent d’un stage pour enfants.

UN STAGE ADOS ET UN STAGE POUR ENFANT ÇA SE RESSEMBLE BEAUCOUP

C’est vraiment en arrivant chez Digi Activity que j’ai découvert ce qu’était un stage. Un stage de vacance pour le coup. Avant cela, je n’avais la notion que de certaines activités, comme les colonies de vacances ou encore, les sessions de soutien scolaire, pendant les vacances scolaires.

De manière très pratique, un stage en vacances, c’est une ou plusieurs activités et/ou ateliers qui sont encadrées, d’une certaine quantité d’heures et qui sont organisés sur le calendrier des vacances scolaires annuelles ou des petites vacances.
Un stage se fait en semaine, en demi-journée (le matin ou l’après-midi) ou en journée complète.

Alors bien qu’il n’y ait certaines oppositions et différences entre le stage ados et le stage enfant, il existe cependant tellement de similitudes que cela explique que l’on puisse les confondre.

stage ados
  • Première similitude : ce sont des activités encadrées.

L’une des similitudes principales des deux, c’est qu’ils sont tous les deux des stages destinés à des publics pour jeunes mineurs. En effet, nous ne sommes pas sur un public adulte. Ce que je veux dire par là, c’est que n’étant pas des activités destinées aux adultes, il y a un besoin d’encadrement spécifique, notamment sur la question de la sécurité.

Oui, quand on confie aussi bien son enfant que son adolescent à un organisme, que ce soit en présentiel ou à distance. On ne s’attend pas seulement à un encadrement pédagogique, mais à une surveillance, du début à la fin de l’activité de votre enfant ou ados, en plus de celle-ci.

  • Deuxième similitude : un objectif commun pour les parents “occuper ses enfants intelligemment” pendant les vacances

Aussi bien pour les stages ados que pour ceux des enfants, le fait d’occuper ces deux derniers de manière intelligente est identique.

Pour les enfants comme pour les ados, il y a d’autres alternatives pour gérer les congés scolaires :

  • Pour les enfants, la préoccupation est de les faire garder, les parents auront plus tendance à passer par l’entourage familial.

  • Pour les ados, l’alternative peut être de les laisser gérer leurs vacances tout seuls. Eux on déjà une certaine maturité, dont une autre capacité à être autonome, ils peuvent se garder tout seuls.

Un objectif, qui, bien que commun, se décline quand même différemment entre enfants et ados. Le stage vacance c’est respectivement :

  • Pour les enfants, il s’agit souvent d’un moyen pour les parents, de les occuper et de les faire s’amuser pendant les vacances scolaires, qui plus est assez intéressants. Ce serait un plus, s’il apprenait des nouvelles choses. C’est aussi une bonne alternative à la garderie.

  • Pour l’achat d’un stage ados cependant, la motivation d’achat des parents est bien différente. Les ados ont aussi leur mot à dire, et parfois c’est eux même qui demandent à leurs parents de les inscrire. C’est en tout cas, ce que j’ai pu observer chez notre clientèle.

    La motivation fine des parents n’est pas la même que pour celle de l’achat d’un stage pour leur enfant. Tout simplement parce qu’un ado est arrivé à un certain âge où il commence à se demander : Qu’est ce que j’ai envie de faire plus tard comme métier ? Puis-je vivre de mes passions ? Si oui, comment m’y prendre ? Comment faire pour bien pratiquer mes passions ?

    Mais l’objectif est bien le même.

  • Au global, ces similitudes produisent des stages de vacances pour enfant ou ados apparemment très similaires

Les thématiques des stages pour enfants et adolescents sont identiques :

  • Des activités sportives = une activité (ex : football, équitation, natation, rugby, tennis (ou tennis de table ou badminton), danse (hip-hop, ballet, breakdance…) gymnastique, handball, cirque, basketball, athlétisme ou encore de l’escalade, etc.). C’est le plus classique des stages de vacances scolaires. Avec deux options : découverte/initiation ou perfectionnement/compétition.

  • Des activités culturelles = transformer une période de vacances en un moment d’apprentissage passionnant (ex : écriture, visite de site culturel (par exemple : cité des sciences), dessin, vidéo, théâtre, jeux de rôle, peinture, langues comme un stage d’anglais,  etc. Votre enfant enrichira sa culture générale et son point de vue personnel. C’est un grand classique également.

  • Des activités informatiques = un programme de vacances autour des nouvelles technologies. L’un des meilleurs combos selon moi, pour s’amuser, apprendre et découvrir des choses qu’ils n’auraient pas pu découvrir seul. Par exemple : un stage de codage (pour découvrir autre chose que les traditionnelles langues vivantes), un stage de création de musique (il n’y a pas qu’avec un instrument qu’ils pourront ambiancer leur amies !), un stage de modélisation 3D (ça c’est “stylée” et surprenant parfois chez les jeunes) ou encore un stage de dessin sur tablette graphique (créatif).

  • Des activités de plein air = les activités en extérieur c’est une chose, mais celles en pleine nature, c’en est une autre. Elles peuvent varier selon la saison et la position géographique, comme un stage de ski alpin ou de ski de fond dans une station de ski (et pas dans un centre commercial, sur une piste artificielle qui pollue en plus !), ou encore un stage de d’escalade en conditions réelles, pas comme dans un gymnase.

Que ce soit des stages pour adolescents ou des stages pour les jeunes enfants au final :

  • C’est aussi une expérience pour les jeunes à plusieurs : les stages de vacances sont généralement toujours collectifs avec une activité en groupe

  • C’est des stages où l’on explore et découvre de nouvelles activités.

  • Ou des stages où l’objectif d’apprendre est le premier, généralement pour se perfectionner dans un domaine déjà pratiqué.

POUR PLAIRE À UN ADO UN STAGE ADOS DE VACANCES A INTÉRÊT À ÊTRE VRAIMENT DIFFÉRENT D’UN STAGE ENFANT

  • Première différence à faire :  vous avez intérêt à ne pas proposer des choses trop simples dans un stage ados

Un exemple : imaginons un stage de maître chocolatier centré sur la création de coques en chocolat, pour faire un personnage.

  • Dans la version pour enfant  : Pour eux, on aurait un contenu simplifié, pas très chargé et avec peu de préparation à faire. Sinon, ils pourraient avoir du mal à suivre, ne pas aimer et donc ne pas participer. De plus, ils sont assez faciles à impressionner.
  • Dans la version pour ados : Si vous faites la même chose, vous allez sûrement avoir des ados déçus. Le stage sera trop enfantin pour eux.
    Les ados eux profiteront bien mieux d’une initiation au technique de maître chocolatier, comme le tempérage du chocolat qui donne cette brillance au chocolat une fois pris. Rien qu’ajouter une technique comme le tempérage donne déjà un contenu plus intéressant.

Pourquoi ne pas proposer des choses trop simples dans un stage pour adolescents ? Parce que ce qui est simple, les ados l’apprennent généralement tous seuls avec des tutos sur Instagram, Tik Tok ou YouTube. S’ils viennent prendre du temps pendant leurs vacances c’est pour faire des choses qu’ils ne pourraient pas faire sans l’aide d’un expert

stage ados

Le témoignage de Olivier, 13 ans, un de nos anciens stagiaires de jeux vidéo :

J’ai vraiment aimé que ce ne soit pas super facile.
J’avais envie de faire un jeu vidéo. C’est mon père qui a trouvé Digi Activity, et c’est moi qui ai choisi le stage. J’avais déjà testé Unity et je voulais m’améliorer. Cela correspondait bien à ce que je cherchais. Pour être honnête, je m’attendais à moins bien, un truc plus facile. J’ai été surpris et c’était vraiment cool. J’ai vraiment aimé que ce ne soit pas super facile : il fallait rester concentré et faire les choses bien. C’est pas un truc qui se fait en 2 secondes. En plus, c’était assez amusant parce qu’il y avait une ambiance rigolote. On s’amusait bien mais en même temps c’était sérieux parce qu’on apprenait des trucs. Je vais continuer à faire mon jeu parce que je pense que c’est bien parti.

  • Deuxième différence à faire :  l’encadrement d’un stage ados qui fonctionne bien est généralement moins nombreux, mais plus expert

L’encadrement des stages ados et des stages enfants, n’est pas le même non plus.

Les enfants, ont eux besoin d’une plus grande surveillance et d’un encadrement de proximité je dirais. Je dirais même plus, ils ont plus besoin d’être “maternés”. C’est le nombre d’enfants, par encadrant et l’inverse qui prime. Ils ont besoin d’assistance soutenue, parfois individuelle (ils peuvent avoir tendance à s’accaparer un encadrant). Il faut avoir constamment l’œil sur un groupe d’enfants, qui peuvent être agités ou encore dissipés.

 

En revanche, les ados ont, eux, une certaine autonomie et ont simplement besoin d’un encadrement plus accompagné. Ils sont plus sensibles à être encadrés par des jeunes auxquels ils peuvent s’identifier.
Ils auront surtout un besoin de connaissance et de compétence technique de la part de leur encadrant. Cette fois, c’est la qualité de l’encadrement qui primera.
Chez nous, 1 intervenant à nos stages peut encadrer jusqu’à maximum 8 apprenants en présentiel et 6 en distanciel. Cela permet à chaque jeune d’avoir du temps disponible de l’intervenant.

3e différence à faire : Un stage ados, c’est surtout une manière toute particulière de faire apprendre et/ou d’initier des adolescents. 

Comme je l’ai précisé au début de cet article, j’ai récemment intégré l’équipe de Digi Activity en tant qu’apprentie cheffe de projet digital. 

Et je ne pense pas que ma responsable et tutrice d’apprentissage actuelle m’aurait encadrée et appris les choses de la même manière, si j’étais une enfant ou une ado (n’est-ce pas Fabienne ?). Moi qui suis aujourd’hui une jeune adulte en plein apprentissage opérationnel, c’est-à-dire, que j’ai déjà certaines compétences, certaines expériences professionnelles, et des années d’apprentissages théoriques (je ne suis pas une vantarde, restons modestes), qui me permettent d’évoluer chez Digi Activity plus facilement je dirais.

C’est après cette réflexion, que j’ai comprise, qu’en tant que jeune adulte je n’allais pas recevoir la même approche pédagogique que des enfants ou des ados.

Et cela, c’est pareil pour les ados ! Il ne peut pas, selon moi, que ce soit dans le cadre d’un stage ou à l’école, avoir la même approche pédagogique avec des enfants et avec des adolescents.

 

J’ai moi-même été intervenante lors de l’un de nos stages de vacances à Paris. Un stage de dessin numérique pour débutant, ou nos apprenants prenaient en main une tablette graphique, et un logiciel. Je peux dès lors affirmer que je n’aurais pas encadré ces cours de la même manière, si ces apprenants étaient des enfants.

 

Les enfants, eux, auront tendance à imiter (ils sont souvent débutants), et à adopter un comportement d’écolier (ils verront leur encadrant/intervenant comme il voit leur maîtresse ou maître). Ils ne choisissent pas d’être là, c’est leurs parents qui ont fait ce choix. Ils feront du mieux qu’ils peuvent pour réaliser le travail demandé par leurs intervenants de la même manière que lui. Pour un enfant, la façon de faire de l’intervenant est la seule qui existe.

 

Les ados, eux, ont un vrai projet. Ils ne participeront pas à un stage sans objectif je dirais. Pour eux, ce stage doit leur fournir ce qu’il recherche, en s’inscrivant. Des nouvelles compétences; un approfondissement de leurs compétences; une initiation; un apprentissage; pratiquer leur passion; ou encore, simplement s’amuser et partager un moment social avec des jeunes de son âge.

stage ados

Tout cela pour vous dire, que j’ai compris que si nous voulions ouvrir nos stages à des apprenants plus jeunes que les nôtres, il faudrait créer une gamme de cours et de stages, spécialement pour les enfants, qui ne pourrait pas suivre avec un stage avec le même encadrement et le même contenu qu’un stage ados.

Parce que chez Digi Activity, nos stages vacances sont uniquement destinés aux adolescents (de 11 ans à 18 ans) uniquement . Et cela n’est pas anodin. Chez nous, 98% des ados qui ont suivi un cours ou des stages jugent qu’ils ont passé un bon moment. 96% sont fiers de leur réalisation et enfin, 91% sont capables de refaire les choses qu’ils ont apprises chez eux !

 

Merci à vous d’avoir pris le temps de lire cet article. J’espère qu’il vous aura été utile et/ou intéressant.

 

Salimatou SACKO.